PIRATAGE DE TÉLÉVISION PAR SATELLITE :
LA GRC ARRÊTE DES VENDEURS
DANS LA RÉGION DE CHICOUTIMI

CHICOUTIMI, le vendredi 30 mai 2003 - Hier, à Chicoutimi, la GRC a mis un terme au commerce illégal d'individus de la région à qui on reproche d'avoir vendu de l'équipement servant à pirater des signaux pour la télévision par satellite. Conjointement avec Industrie Canada et avec le Bureau de surveillance - film et vidéo, la GRC a procédé à l'arrestation de cinq individus.

Éric Tremblay, 33 ans, résident de la rue Durivage à Shipshaw; Éric Savard, 32 ans, résident de la rue Joliette à Chicoutimi; Patrice Landry, 26 ans, résident de la rue Truchon à Jonquière; Clément Bouchard, 55 ans, résident de la rue Boily à Chicoutimi et Michaël Desgagné, 28 ans, résident de la rue Gounod à Chicoutimi, ont été arrêtés.

On reproche à ces individus d'avoir vendu par différents moyens des cartes servant à pirater des signaux de câblodistributeurs et d'antennes paraboliques. Ce réseau pouvait vendre l'équipement illégal partout en Amérique du Nord.

Lors des perquisitions chez les cinq individus, les policiers ont saisi des logiciels, des cartes d'accès Bell Express Vu, quinze ordinateurs et autres types d'équipement servant à pirater des signaux de télévision par satellite, ainsi que quatre véhicules. Les équipements vendus constituaient une infraction en vertu de la Loi sur la radiocommunication.

Il est à noter que la Loi sur la radiocommunication couvre le piratage des signaux et interdit à quiconque le décodage non autorisé de signaux de télévision.

Cette activité a notamment comme répercussions la perte de recettes pour le gouvernement du Canada, une incidence négative sur la culture canadienne, une perte de possibilités d'affaires pour les fournisseurs canadiens de services par satellite et le manque d'appui des fournisseurs de services américains à l'égard des émissions de télévision et des talents canadiens.

-30-

Renseignements :

Jean-Paul Lupien, caporal
Détachement de Chicoutimi
(418) 698-5666