Un résidant de Picton accusé de vol de signaux satellite

KINGSTON, ON, le 3 mars - Des accusations ont été portées contre un résidant de l'Ontario après la découverte par la GRC à Kingston de plusieurs systèmes par satellite installés dans une résidence de Picton, en Ontario, lesquels étaient utilisés à des fins de démonstration de piratage de signaux.

Le 10 février 2005, des membres de la section de l'exécution des lois fédéérales de la GRC à Kingston ont exécuté un mandat de perquisition et ont découvert trois systèmes par satellite installés à divers endroits de la résidence. Des récepteurs autorisés pour capter les diffusions gratuites avaient été modifiés afin de recevoir des signaux cryptés de Bell Express Vu et d'autres systèmes par satellite. La perquisition a eu lieu à l'issue d'une enquête qui avait été menée avec la collaboration de l'Association canadienne des distributeurs de films. Des accusations ont été portées le 24 février 2005.

"On estime que le vol de signaux satellite a fait perdre 300 M$ à plusieurs industries l'an dernier. La GRC s'engage à poursuivre ses enquêtes sur les activités illégales de ce genre", a dééclaréé le Sergent Sandy Fraser de la GRC à propos des infractions à la Loi sur la radiocommunication et au Code criminel du Canada. Gerd Herbeck, 62 ans, de Picton, en Ontario fait face à quatre chefs d'accusation de possession illégale d'équipement satellite et à quatre chefs d'accusation de vol de communications. Sa première comparution au tribunal de Picton a été fixée au 11 mai 2005.

-30-

Renseignements: Personne-ressource pour les médias : Sgt Sandy Fraser, Section de l'exécution des lois fédérales de la GRC à Kingston, (613) 384-7201, poste 245.