Un Montréalais est reconnu coupable en vertu de la Loi sur les radiocommunications

MONTRÉAL, le 11 octobre 2006 - Le 26 septembre 2006, Abdul KESODIA, un Montréalais de 35 ans, a été reconnu coupable relativement à sept chefs d’accusations concernant des infractions en vertu de la Loi sur les radiocommunications.

Abdul KESODIA, le propriétaire de S.M. Électroniques HI FI Inc. du 4524 rue Jean-Talon Est à Saint-Léonard, s’est vu infliger une amende totalisant 30 500 $ et la confiscation et destruction d’environ 80 systèmes de télévision par satellite de marque DishNetwork, lesquels sont illégaux au Canada.

Cette sentence résulte d’accusations qui ont été portées en 1999 et 2004. La décision du juge Gilles Cadieux de la Cour du Québec, est venue à la suite d’un procès qui s’est terminé le 10 janvier 2006.


- 30 -


Renseignements :

Bureau des communications
(514) 939-8308